Notre Mission

Afin d’informer, de former, de conseiller et d’engager, nous travaillons à enrichir le droit, la science et le savoir-faire politique parmi les acteurs publics et privés, et nous nous engageons à sensibiliser le grand public.

L’ACOPS travaille au sein d’un réseau diversifié de spécialistes internationalement reconnus qui couvrent des sujets importants tels que le droit de la mer, l’évolution de la politique marine, la gestion de la pêche, l’océanographie, la recherche et le contrôle de la pollution, l’exploitation minière marine et l’exploitation minière offshore et côtière (y compris l’exploitation minière en eaux profondes), la biologie et l’écologie marines, ainsi que des spécialistes des sciences sociales et des économistes. Ils constituent une base solide pour l’approche multidisciplinaire, transsectorielle et coopérative encouragée par l’ACOPS. Notre groupe soudé d’associés, notre réseau de spécialistes et nos amis institutionnels sont liés par une préoccupation commune pour nos mers.

L’ACOPS est financée par ces mêmes amis, notamment des fondations, des institutions gouvernementales et intergouvernementales, des entreprises, des particuliers et d’autres entités.

Plus précisément, les objectifs de l’ACOPS sont les suivants :

Informer et, si possible, contribuer à la recherche, à la quantification et à la compréhension des causes profondes de la pollution marine et des problèmes et processus associés. Il s’agit notamment d’informer les parties prenantes concernées de l’impact des activités humaines sur nos mers et nos océans (par exemple, la pollution par les plastiques marins, la fonte de la glace de mer, le bruit sous-marin) et de la raison d’être et de l’importance d’une approche écosystémique de la gestion et de la protection efficace des zones sensibles et des espèces menacées ;

Former des professionnels jeunes et seniors, qui contribuent ou aspirent à contribuer à la protection de l’environnement marin, à l’élaboration de politiques environnementales marines au sein d’organismes intergouvernementaux ;

Conseiller sur la préservation des mers et des océans de la pollution et de la dégradation par les activités humaines et d’autres processus sur la base du droit international de l’environnement et d’une science solide ; et,

S’engager au sein de notre réseau spécialisé sur ces sujets et envisager des voies durables pour aller de l’avant.